21/05 – 23/05: Le weekend préliminaire à l’année de césure

Préparer son année de césure, c’est aussi partir en repérage sur place! Et la Semaine 0 est là pour expliquer ce premier aperçu de notre pays d’accueil pour l’année 2015-2016

Bonjour à toutes et à tous! Eh bien nous y voilà, première article sur l’année de césure à Dublin. Bien que nous ne soyons pas encore installés (ni même partis, à vrai dire), nous avons deux/trois petites bricoles à raconter, concernant notre premier voyage visant à voir et préparer ce qui nous attendrait plusieurs mois plus tard.

Alors au programme, nos première sensations, la découverte de notre future école et les égarements dans  les rues de Dublin! Let’s go 🙂

Prélimaires de préliminaires: l’Ambassade d’Irlande

Avant de nous lancer, nous sommes passer à l’Ambassade (4 Rue Rude, 75116 Paris) pour avoir quelques infos. Peu de choses à dire si ce n’est que nous sommes tombés sur une native qui nous a accueillis en Anglais et à switché d’un coup en un Français plus impeccable que le notre!

Jeudi 21 Mai 2015

Atterrissage sous l’emblème du Shamrock et péripéties pour arriver à l’hôtel

La France vue du ciel, avec RyanAirLe démarrage de ce weekend commence dès atterrissage à Dublin Airport, à 10h (heure locale irlandaise!). Et la première question qui nous vient à l’esprit est : « Comment on va à l’hôtel? ».

Petite information… L’hôtel (Ibis) se trouve à Red Cow Roundabout, Monastery Road en plein Dublin 22 (car oui, à l’instar de Paris, Dublin est construite en arrondissements). L’anecdote vient bientôt avec ça!

Pour 19,50€, la Leap Card permet de prendre presque tous les transports pendant 3 jours (tram, train, bus…).

Pour répondre à notre question initiale, on pense à trouver une carte de transport. Et c’est assez étonnant là-bas. Si en France il faut aller en gare, quelle qu’elle soit, en Irlande il faut aller… Dans un Spar! Un genre de supermarché voire bureau de tabac selon les endroits (comme à l’aéroport). Et le titre de transport parfait pour notre situation s’avère être la Leap Card, une carte illimitée 3 jours coûtant 19,50 euros. Elle permet de prendre la majorité des transport Dublinois, à savoir le tram (Luas: Green et Red line), le bus (Airlink 747 et Dublin Bus) et le train (Dart et Commuter Rail).

Bref, nous avons notre carte, maintenant direction l’hôtel! Après une/deux péripéties (les bus Aircoach ne font pas partie de la Leap Card, dommage…) nous prenons à 11h le bus 747 direction College Green, juste en face de la Bank of Ireland pour ensuite prendre le n°13. Selon mon informateur – Wendy, ma copine! – il faut 5 minutes pour arriver à l’hôtel depuis l’arrêt Naas Road. L’ironie est forte, dans cette phrase, je vous l’assure.

En fait, après avoir passé deux, trois arrêts estampillés Naas Road on se rend compte que les arrêts de bus dublinois ont un sous-titre! Alors, après 1h de marche sur une interminable avenue dans une zone industrielle, pleine de concessionnaires automobiles (TOUS les concessionnaires) nous arrivons enfin… En fait non. Désespérés, nous allons d’abord manger un bout au Mcdo qui ne sait guère nous orienter. On continue sur notre lancée, toujours tout droit en ayant un élan de joie à chaque emblème rouge (celui d’Ibis) et la déception allant avec.

Jusqu’à cette rencontre… Nous croisons un homme, appelons le Guiness Ânn (c’est du gaélique. Le Ânn, j’entends. Mais je sais plus ce que ça veut dire), à qui nous demandons notre chemin. Il devine très rapidement que nous sommes complètement paumés – était-ce dû au sac à dos? la mine déconfite? – et il nous propose (très) très gentiment de nous accompagner alors qu’il faisait sa promenade du midi. Cet homme, je ne sais pas s’il correspondait aux standards locaux, mais il était top. C’était notre Sauveur et il était d’une gentillesse que l’on ne voit que rarement en région parisienne. Nous avons marché une vingtaine de minutes avant de voir (ENFIN) le vrai logo de notre cher hôtel.

Et donc, 4 km à pieds plus loin…. Il était 14h.

A la découverte du NED Training Centre

En surfant sur les groupes Facebook on nous a parlé du « NED Training Centre », une école d’anglais à Dublin. Nous avions un contact de cette école que nous devions justement voir ce jour-ci. Nous prenons donc le Tram près de l’hôtel pour aller dans le centre-ville (Abbey Street). En 30 minutes.

Oui, voir le trajet que nous avions longuement fait à pieds, rapidement en tram, c’était un coup dur. Hilarant, mais dur.

L’école se trouve au 40 Dominick Street Lower et nous y avons donc retrouvé notre contact. Puisque c’est l’école que nous avons choisi, le détail sur les offres sera abordé dans la section « Cours » (puisqu’elle n’existe pas encore, inutile de la chercher!)

Le Woolshed: au revoir les vieux remix de Rihanna, bonjour l’excellent Nirvana!

Direction, plus tard, le Woolshed avec notre nouvelle connaissance. C’est un bar fichtrement sympa (qui ira dans la section: « Les Bonnes Adresses! ») où le vieux rock est à l’honneur, face à un mur où est projeté le match de football gaélique du moment (ou celui de la Coupe du Monde de Rugby!).

1h30, une Koppaberg pour Mademoiselle et une Guiness  pour moi plus loin, la ville était à nous pour la soirée.

Vendredi 22 Mai 2015

A la découverte de la capitale Irlandaise

Logement ou Travail, la clé est d’être sur place tandis que s’y prendre des mois à l’avance est inutile.

Avant de visiter librement la ville, nous nous sommes arrêtés à une Office du Tourisme sur O’Connell Street (les Champs Elysées locaux! Enfin, en bien, biiiien plus courts) pour avoir des informations sur le logement et le travail. Résultats…

  • Logement: contrairement à chez nous, le marché Irlandais est très dynamique et dans le cas des locations, une annonce peut être publiée sur internet et être pourvue 2 jours plus tard… Sans compter qu’il vaut mieux se référer à des sites de particuliers-à-particuliers comme rent.ie ou daft.ie. Les annonces partent donc très vite, ce qui rend la recherche 2 mois à l’avance complètement inutile.
  • Travail: un peu moins d’informations de ce côté, si ce n’est qu’il n’est pas inutile de passer par des boîtes d’intérim.

Petite info cocasse ici, le gars qui nous a accueillis était un Italien, parlant certes très bien Anglais mais loin d’être un Irlandais! Tout ça pour dire qu’il y a des offres d’emploi à l’Office du Tourisme où la connaissance de l’Irlande est une qualité… Secondaire.

Bref! Nous continuons de déambul… nous balader dans Dublin quand soudain…

St Stephen's Green, Dublin, IrlandeSaint Stephen’s Green, un magnifique parc en pleine ville. Pour la petite anecdote, nous nous prenions en photo (en « selfie », une pratique qui existe depuis des décennies qui a enfin un nom!) quand une inconnue nous propose de nous prendre en photo… Scout ou Irlandaise lambda?

Stephens Green Shopping Centre, Dublin, IrlandePas matière à répondre. Juste en face du parc se trouve un Centre Commercial, le Stephens Green Shopping Centre (très dur à retenir). Et on était loin de s’attendre à ce qui s’offrait à nous! L’architecture de ce centre commercial était telle qu’il était difficile de croire que c’en était un (jugez par vous-même!).

Samedi 23 Mai 2015

Un dernier jour pour découvrir

"Combo" chez Eddie Rocket's, Dublin, IrlandeEddie Rocket's, Dublin, IrlandeCette fois-ci, nous avions rendez-vous avec notre contact pour manger un bout dans Dublin 7, à Philsborough (très sympa comme quartier! Et pas loin du centre-ville…). Ou ça? A Edd
ie Rocket’s. Comment ça j’en ai pas parlé? Quelle honte! Eh bien, Eddie Rocket’s, c’est un peu l’équivalent d’HD Diner, en rouge, (beaucoup) moins cher et (bien) meilleur. C’est simple, les hamburgers coûtent même pas 10€ (plutôt 8€!) et pour 4€ de plus vous avez une formule « Combo » soit 50cl de soda + un bol de frites. Faîtes le calcul, vous en avez pour 12€ par personne… Ou 16 à 18€ si vous prenez un dessert!

Bilan de nos préparatifs pour l’année de césure

Entre des personnes franchement sympa et accueillantes, des endroits franchement sympa et beau, Dublin a tout pour plaire!

Ce qui nous a étonné aussi, c’est la propreté de la ville. Pas un chewing-gum collé par terre, pas une saleté signée les chiens… La ville est vraiment propre.

Bref, résumons sur ce que nous avons appris:

  • La Leap Card: pour environ 20€ vous pouvez voyagez dans tout Dublin de manière illimité et pendant 3 jours (et avec la plupart des transports). Parfait pour un weekend, donc!
  • Job ou appart’, il vaut mieux être sur place car les choses vont très vite. Pour les jobs, plusieurs sites dont jobs.ie et pour les apparts, ce sera daft.ie et rent.ie
  • Ecole de langue: on va tester le NED Training Centre, on vous en dira des nouvelles!

Cette année de césure s’annonce être fort intéressante!

Allez, rendez-vous pour la Semaine 1 (qui arrivera bien assez vite, vu que l’on a tardé à rédiger la Semaine 0!). N’hésitez pas à commenter, donner votre avis, poser vos questions… Wendy et moi-même tâcherons d’y répondre (et avec le sourire!) 🙂 .

Souvenirs en vrac

  • Taxi arc-en-ciel pour le mariage homosexuel, Dublin, IrlandeLe Mariage Homosexuel: eh oui! Chanceux que nous sommes, nous étions là-bas en plein durant le vote pour le mariage homosexuel! Franchement, ils sont cool ces Irlandais. A 10 mètres d’écart se trouvaient des Pour et des Contre mais aucun ne se tapait sur les doigts. Ils étaient en paix, prêchaient leur bonne parole calmement à qui voulait l’entendre. Le plus étonnant, c’est que TOUTE la ville était impliquée. Il y avait des affiches géantes sur les immeubles, des taxis multicolores… Impressionnant.
  • Une casque-décapsuleur chez Carrolls GiftsCarrolls Gifts: le paradis pour trouver des cadeaux. Vive les casquettes-décapsuleur (ou briquets. Ou stylos), vive les chaussons en formes de moutons et les porte-clés leprechauns. Le paradis, je vous le dis.
  • Penney’s: ou plutôt… Primark. Il paraît que les Irish préfère l’appeler comme ça car ils aiment pas les anglais
  • Flash mob: en pleine rue et pour la charité. Everyday I’m shuffling…
  • Les passages piétons: un seul mot « piouuuu ». Allez à Dublin, vous comprendrez.
  • EDDIE ROCKET’S. On y a mangé deux fois, quand même.

6 Responses to “21/05 – 23/05: Le weekend préliminaire à l’année de césure

  • Bonjour Wendy et Pierre- Alexandre , je suis tombé un peu par hasard sur votre magnifique blog sur l’Irlande. En effet, je suis allé quelques jours à DUBLIN fin Août et j’ai vraiment adoré ! Alors, je voulais écouter de la musique à la mode irlandaise … Et ayant eu un coup de cœur pour ce pays, j’ai une envie d’aller m’ installer . Bien entendu , ça se réfléchi un peu. En tout cas , bravo pour votre site au plaisir de vous lire!

    • Bonjour Jean Philippe!

      Merci beaucoup pour ton commentaire! Je suis ravi de voir que Dublin t’a plu 🙂 Il y a énormément de choses à y voir et je ne te parle pas de l’Irlande au sens large!

      Et c’est dur de ne pas tomber amoureux 🙂 Ceci dit, y vivre peut faire déjanter sur le long terme je pense donc en effet, il vaut mieux le réfléchir! Mais rien ne t’empêche de faire un petit road-trip au minimum 🙂

      Enfin, merci beaucoup pour tes compliments. C’est toujours super d’avoir ce genre de retours (pas si nombreux) alors ça donne envie de ne pas s’arrêter!

      Cheers 🙂
      Le Butterfly

      P.S.: mes excuses pour le retard. Pour une raison ou une autre, je ne reçois plus de notification de commentaire > < P.PS.: Si tu veux un peu de musique Irlandaise, il y a un article spécial Pop/Rock sur le sujet 😀

  • Yes cette fois ça marche ! Enfin j’espère. Je ne sais pourquoi ce fameux agent Smith a usurpé mon identité. Ça doit être un bug dans la matrice.

    C’est avec plaisir que je te ferais un petit retour d’expérience… D’ici quelques jours !

    Et vous toujours sur Dublin ?

    • Hey Bonjour Agent Julian!
      La matrice… Ou Mrs Smith était-elle derrière te forçant à protéger ton identité? Pas toujours facile de mener une double vie, parfois, l’espionnage prend le dessus!

      Prends ton temps, savoure et amuse-toi! Tu restes combien de temps en tout?

      De notre côté, ouaip! On y reste jusqu’en Août encore 🙂 Et on a pas fini de vagabonder!

      Cheers!

      P.S.: si ce n’est pas déjà fait, n’hésite pas à naviguer dans les autres onglets de la partie Irlande, je suis certain que les articles te serviront 😛

  • Hey 🙂 ça va faire quelques semaines que je traine sur ton blog mais je n’avais jamais lu cette fameuse semaine 0… Que je suis en train de vivre actuellement avec d’etrange similitude puisque arrivé avant hier, 2e nuit en auberge et premières visite d’apart cet aprem ! ^^
    Un grand grand merci pour le partage de votre expérience 🙂 !

    • Hello Mister Incognito!

      Bienvenu en Irlande! Et Bienvenu sur Le Chemin du Butterfly 🙂

      Je t’en prie, tout le plaisir est pour moi!
      Mais Merci à toi de nous lire car l’aventure partagée, c’est pas que pour nous!

      N’hésite pas à nous faire un petit retour d’expérience à l’occasion, comme par exemple, sur notre Page Facebook 🙂 .

      A la revoyure!

      P.S.: tu peux commenter sur ce site avec ton compte FB ou même Twitter 😛

Envie d'intervenir? Laisse un Commentaire!