Les Aléas de la Vie à Dublin nous rattrapent!

Peu importe où l’on se trouve la vie n’est pas toujours facile qu’importe notre âge ou notre expérience mais la clé est de ne surtout pas baisser les bras.

Hello les ami(e)s! Voilà quatre mois que nous sommes à Dublin et tout n’est pas rose, non! Il nous a semblé important d’écrire un article sur cela. Après tout, nous partageons cette aventure et ce sera jusqu’au bout.

Here we go.

La raison de notre mélancolie

Nous sommes partis avec toute la motivation du monde et l’inexpérience de nos 21 ans. Nous sommes tous les deux Bac + 3, Mademoiselle en Banque, Assurance, Finance et moi en Gestion. Vous me direz, un Bac + 3, c’est rien (et en France, ça vaut presque rien). Et vous avez raison.

Nous avons pris des cours d’anglais pour nous mettre aux normes de notre génération. Au moins, c’est réussi mais ça ne nous aide pas encore beaucoup beaucoup…

Revenons-en au sujet principal. Wendy cherche depuis le début, avant en temps partiel puisque nous étions en cours et maintenant en temps plein. De mon côté, j’ai eu la chance d’être en stage en digital marketing durant 3 mois sauf que… J’ai été obligé de quitter mon entreprise car celle-ci ne peut me rémunérer… Au final. En dépit de tout ce que j’y ai appris, j’ai quelques remords à partir.

Nous voilà à partager en couple la même galère: trouver un job! Nous faisons tous les sites du coin, des lettres de motivations à gogo.

Mais…

Certaines choses ne changent pas d’un pays à l’autre. Faisons des statistiques. Pour 33 candidatures déposées, 4 sont refusées, 1 a une réponse positive (mais c’est the offre postulée au pif) et le reste ne reçoit pas de réponse. Ce qui fait… 12% de réponses négatives, 3% de réponses positives mais inutiles et 85% de non-réponses. Un peu comme dans notre pays natal.

Malheureusement, si l’on ne trouve pas rapidement un emploi rémunéré, nous devrons avorter notre année de césure. On l’appellera « 4 mois de césure ». Et c’est beaucoup moins classe.

Bien sûr, nous pouvons toujours puiser dans nos économies. Sauf que ces économies, elles s’épuisent petit à petit et ce n’est pas l’objectif de les vider… Il faut payer le loyer, la nourriture, les charges.. Nous en avons pour environ 500€ par mois. Que nous assumons depuis nos économies seulement. Et nous ne demandons pas la charité, juste un emploi!

Quoi qu’il en soit, nous ne désespérons pas – encore – et nous sommes bien déterminés à rester!

Après tout, Wendy et moi, nous nous serrons les coudes tant bien que mal. On se supporte, on s’entraide… Partir à deux, c’est aussi cette victoire.

Quoiqu’il en soit, à la semaine prochaine, en espérant venir avec de meilleures nouvelles!

P.S.: Eh puis…

Relativisons. Dublin est magnifique.

En dehors de ce point noir qui nous ronge, nous avons bien des raisons de rester. La preuve en images.

6 Responses to “Les Aléas de la Vie à Dublin nous rattrapent!

  • les difficultés sont plus faciles à surmonter à 2, l’ amour rend plus fort et vs vs aimez, pas de doute à avoir ;alors profitez de votre experience ou expedition c’ est selon…

  • Bonjour les « petits », bienvenue dans la vraie vie avec ses aléas mais aussi ses réussites.
    Vous touchez du doigt toute la difficulté de vivre dans une société en pleine mutation : nouvelle organisation sociale, nouveaux métiers sans parler de ceux à inventer. Petit rappel de nos conversations, mon filleul, quels sont tes objectifs pour ce séjour ?et à partir de là quelles sont les pistes à explorer: jobs pour continuer à vivre en Irlande ou job pour se trouver ?etc.. Juste un conseil, (tu sais combien j’aime ça) : NE JAMAIS BAISSER LES BRAS, et puis comme tu le dis vous êtes deux, vous vous soutenez l’un l’autre et c’est aussi une très belle expérience. Je vous souhaite de trouver le job qui vous permette de continuer ce séjour dans les conditions les plus confortables. En attendant : plein de tendresse

    • Hello Marraine!

      Merci pour ton message plein de gentillesse, et de tendresse! Comme tu le dis, ça fait partie du jeu. Les difficultés, la vraie vie de travailleurs quand bien même nous sommes encore étudiants… Ce qui peut causer lesdites difficultés d’ailleurs!
      Les objectifs sont, il est vrai, de découvrir Dublin, pas seulement la ville mais aussi sa mentalité professionnelle, découvrir qui elle est! Eh oui, découvrir d’autres bouts de moi… Mais cette partie est plus secondaire face aux besoins vitaux! Même si, c’est vrai, quelque soit l’issue, il n’y aura pas que sur et de Dublin que j’aurai appris.

      T’en fais pas pour mes bras, je préfère être amputé que d’avoir à les baisser 🙂 . Nous irons jusqu’au bout de nos capacités. C’est le jeu!

      Gros bisous Marraine 🙂

  • Coucou tous les 2,
    Je vous connais bien. Vous êtes très fort, courageux et fous lol mais j’espère que vous trouverez du travail. Car vous méritez de vivre jusqu’au bout cette aventure. Vous vous y êtes très bien préparée. De vrai petits adultes mdr
    Je continue à croiser les doigts.
    Gros bisous à tous 2

    • Hello tite belle soeur !
      Haha merci beaucoup ça fait chaud au coeur ton commentaire :). Mais nous sommes pas fous enfin pas tant que ça!
      Je pense et j’espère que c’est juste une mauvaise passe, mais ça nous fait évoluer et grandir à 2! C’est pas plus mal d’un côté!
      Vous nous manquez!
      Gros bisous à vous 2 🙂

Envie d'intervenir? Laisse un Commentaire!