Travailler en Irlande – 6 Pistes qui Sauront Vous Aider

Après plusieurs mois de vie et travail en Irlande, à Dublin, il est temps de vous partager nos meilleurs conseils pour vous aider dans votre chasse à l’emploi!

Hey guys, comment allez-vous? Si vous lisez cet article, c’est que je suis mo….que vous recherchez probablement à travailler en Irlande en faisant un (petit?) boulot pour financer votre séjour.

L’objectif, de cet article, est de vous donner 6 conseils pour vous aider à travailler en Irlande, notamment si vous recherchez un poste pouvant vous valoriser dans vos études. Je m’expliquerai, ne vous inquiétez pas!

Bref, sans plus d’introduction, let’s go pour 6 pistes à explorer pour travailler en Irlande!

 Mises à Jour

22 Juin 2016: Si jamais vous êtes à la recherche d’informations sur les Procédures d’Embauche en Irlande, il y a un article dédié (sur le lien derrière 🙂 )!

Rapides mots sur de réelles expériences du travail en Irlande

Aucunement l’envie de me vanter ici, je me dis qu’il est peut-être intéressant pour vous de savoir pourquoi, Ô Grand Pourquoi j’ai la prétention de vous aider à trouver du travail ici, dans la capitale Irlandaise!

Sache donc, cher camarade expatrié, que j’ai une Licence de Gestion – Marketing et qu’en arrivant à Dublin, après 3 mois d’école d’anglais, mon objectif était d’avoir une ou des expériences en Digital Marketing.

Mission accomplie, après quelques déboires, je travaille maintenant chez Accenture, en externe pour Google, en Digital Marketing! Ouf.

Bien sûr, cela ne s’est pas fait tout seul et j’ai également eu de la chance. Mais, dans le monde du travail, qui se repose à 100% sur son talent?

Pas moi en tout cas.

Ces conseils, je les partage également en prenant appuie sur l’expérience de ma chère Wendy, qui a travaillé actuellement chez Sidetrade et qui a eu l’occasion de beaucoup être face au marché de la recherche d’emploi (depuis, elle est passée chez Accenture, dans la même équipe que moi!). Que ce soit venant d’elle ou moi, voici des conseils faisant écho à de vraies expériences du travail en Irlande.

Piste 1 – Votre C.V. doit être impeccable(ment anglais)

Eh oui.. Cette piste semble bête, triviale, inutile ou tout autre synonyme vous venant à la tête. Pourtant, je ne peux que vous conseiller très très (très (très) très) vivement d’y faire attention.

Car oui, votre C.V. est votre carte d’identité dans le monde du travail (la photo douteuse en moins). C’est vrai dans votre pays d’origine (probablement!), ça l’est en Irlande aussi. L’objectif de cet article n’étant pas de vous apprendre à faire votre résumé (comme ils disent en anglais!), je vous propose dans un premier temps de respectez ces quelques règles de bases:

Ambiance générale

Évitez de jouer les excentriques et de mettre des images de panda sur votre CV. Ca veut dire aussi, évitez les couleurs flashy, les fonds bariolés venant rendre la lecture de votre CV désagréable!

Pour le savoir, l’avis extérieur est roi.

L’entête

L’en-tête doit comporter vos informations de contact et, pourquoi pas, votre poste actuel/votre poste visé…

La partie pro’

Mettez vos expériences professionnelles en avant! Dans bien des cas en Irlande, ce qui compte, c’est votre expérience, c’est elle qui vous fera travailler à Dublin, par exemple. Nous ne sommes pas tous égaux en bagage professionnel et n’avons donc pas tous un CV alléchant. C’est normal. Et selon vôtre âge, ça peut être compréhensible (et accessoirement, l’employeur le comprendra).

Comment faire alors? Vendez-vous et vendez-vous bien. Je ne parle pas de mentir, non. Si vous avez que répondu au téléphone toute la journée dans votre dernier job, n’allez pas dire que vous avez managé une équipe multilingue de 10 personnes. Dans ce cas, dîtes plutôt que vous êtes capable de travailler au contact du client, sous pression…. Et sur un CV, ça se traduit par « gestion du standard téléphonique et des relations clients »

Détaillez par ailleurs vos postes, mais pas trop. 2 à 3 tirets/bullet points, 1 par mission, feront l’affaire!

La partie scolaire

A moins de sortir de très grandes écoles réputées à l’internationale, votre futur employeur ne connaît pas cette célèbre université de Lyon ou d’Angers (du moins, pas dans les détails).

Je sors de l’Université Paris Ouest, Nanterre – La Défense. Pas si célèbre en France, inutile alors d’alourdir mon CV anglais avec un nom à rallonge. J’opte pour  » ‘Paris Ouest’ University – Paris (France).

Là, concentrez-vous sur le meilleur. Le bac n’est pas nécessairement le plus important (bon, si vous venez de l’obtenir, c’est à discuter!). Mettez les mentions et surtout, mettez quelques matières étudiées, de préférence collant à votre objectif.

Les langues et connaissances informatiques/bureautiques

Mettez votre langue natale et vos autres langues parlées. Ca sert! En dehors de cela, vos langages informations/programmation (html, java, php ou encore vba…) peuvent aussi être un plus (surtout si vous visez des postes de ce domaine).

Être multilingue est votre meilleure arme quand il faut travailler en Irlande car bien des postes requiers de l’anglais + du français/allemand/arabe/espagnol/portugais… Ne négligez donc pas cette partie!

Le Pack Office est aussi à mettre! Ainsi qu’Adobe Photoshop, Premiere Pro… C’est différents éléments rajoutent à votre expérience et personnalité.

Les loisirs

Exprimez-vous. Ne faîtes pas un roman mais exprimez-vous. Cette partie a un atout caché: dévoiler votre personnalité. Prenez des points importants à vos yeux et exprimez-vous.

Bref, ces quelques points vous aideront probablement, je l’espère. Demandez l’avis de vos anciens employeurs, ça sert toujours! Même si, gardez le bien en tête, les avis divergeront grandement. Prenez donc ce qui vous semble pertinent!

Piste 2 – Et encore moins la lettre de motivation!

Là aussi, il serait bête de manquer l’affaire… Si votre CV est votre carte d’identité, votre lettre de motivation (cover letter!) est une forme de discussion avec votre interlocuteur. A un seul sens, j’en conviens!

3 points à avoir:

  1. Un bref résumé de votre parcours: vous sortez d’où? Quelle entreprise?
  2. Votre intérêt pour l’entreprise: pourquoi ce poste? Qu’est ce qui vous y intéresse?
  3. Le « pourquoi moi? »: quels sont les traits de caractères pouvant bénéficier au poste? Votre expérience dans celui-ci (si jamais)?

Et évidemment, les différentes formes de politesse qui vont bien… Google est toujours votre ami pour cela 🙂 .

Piste 3 – Ne négligez pas les réseaux sociaux

Abordons là un point quelque peu important. Les réseaux sociaux. Il est très possible que votre employeur veuille se faire une image de vous grâce à eux. Ou mieux, vous contacte grâce à eux pour finalement avoir l’occasion de travailler en Irlande! Prenons donc le temps d’en parler:

Facebook, ce sale gosse

Là, le conseil est clairement et simplement de nettoyer les photos de dodo dans les toilettes et autres souvenirs de soirées glorieuses… Vous êtes sérieux, travailleur et ouvert d’esprit. Attention donc à votre propre image!

Twitter, l’enfant bavard et curieux

Dans la même veine que le premier, avec un détail en plus…Twitter peut vous permettre de vous vendre également. Vous êtes passionné par la finance? Retweetez et commentez des articles de presse, d’entreprises… Ca marche pour tout! Soyez actif sur Twitter pour être vu!

LinkedIn, l’enfant studieux

Votre CV en ligne… C’est LinkedIn! Soignez votre présentation, votre photo, votre parcours. Et bien sûr, soyez également actif! Intégrez des communautés, commentez des publications…

Aussi, n’hésitez pas à demander une recommandation LinkedIn de la part de votre ancien employeur. C’est toujours positif sur un poste.

Tout cela vous fait remonter dans les moteurs de recherche et aussi, met en avant votre personnalité.

Piste 4 – Connaissez les bonnes adresses pour travailler en Irlande!

Vous les attendiez, les voici:

  • Indeed: la plus grosse source d’annonces qui soit. Si vous devez postuler, postulez sur les sites des entreprises (ou via les mails directement si conseillé)
  • Europe Language Jobs
  • Jobbio: il peut être efficace et est donc à utiliser
  • MeetUp: un site (et app) qui vous permet de rejoindre des groupes très variés. Et notamment des groupes organisant des événements pro!
  • EventBrite: dans la même veine que MeetUp, EventBrite vous permet de participer à des événements donc certains sont professionnels
  • Les Français Expatriés à Dublin: une des plus grosses communautés françaises sur Facebook. L’endroit parfait pour à peu près tout et il y circulent régulièrement des offres de jobs! J’ai trouvé celle d’Accenture grâce à eux 🙂 .

Piste 5 – Ne tournez pas le dos aux stages (même gratuits)

En Irlande, les stages ne sont pas (toujours) payés. C’est même pas courant du tout. Et si vous l’êtes, ce sera vraisemblablement 500€/600€…

Pourtant, si vous regardez les offres de stages sur indeed.ie par exemple, les postes sont des nids de compétences. Passez-y 3 mois et votre expérience aura fait un grand saut!

Oui, oui. Je sais. Financièrement, c’est la mort. Et ce n’est pas toujours évident… Pourtant le stage est pour moi une des meilleures manières d’avoir des débouchés pour travailler à Dublin. En termes d’expérience, déjà, mais aussi en termes de réseau!

Je ne donne pas ce conseil par hasard. J’ai fait 3 mois dans une start-up où j’ai fait de tout. Bon, on m’a aussi laisser baver pour un salaire qui devait arriver m’enfin, c’est une autre histoire…

J’ai au final compris l’importance du stage quand il faut travailler en Irlande et je pense qu’il a beaucoup joué dans le fait que je travaille maintenant chez Accenture.

Piste 6 – N’ayez pas peur de viser trop haut 🙂

Finissons sur une touche légère. Vous aurez parfois des offres qui demandent « 3 ans d’expérience ». Postulez. Point.

Bon, si c’est 10 ans, passez votre chemin, hein…

L’idée, c’est que vous ne risquez pas grand chose à postuler, si ce n’est un refus. Alors, foncez!

Ce point concerne également vos langues parlées. Vous n’êtes pas forcément bilingue et c’est normal, cela ne vous empêche pas de tenter.

Alors une fois encore, foncez!

Quelque chose à rajouter quand il s’agit de travailler en Irlande?

Concluons les amis, concluons!

L’idée principale c’est qu’ici, pour travailler en Irlande, comme ailleurs, il faut se préparer.

Et ça, ça veut dire quoi? Ca veut dire que votre CV et lettre de motivation doivent être impeccables et millimétrés. Ca veut aussi dire qu’il vous faut créer et consolider votre réseau via LinkedIn bien sûr, mais aussi Twitter! Ou par exemple, participer à divers événements dans votre ville.

Je vous souhaite le mieux dans cette aventure dans l’aventure. Et si jamais vous souhaitez fêter dignement votre travail en Irlande fraîchement obtenu, je me suis laissé dire que Le Billet Irlandais avait testé un restaurant avec de la viande fabuleuse (quelque peu huppé, paraît-il aussi, c’est pas moi qui le dit, c’est lui!)!

Quoiqu’il en soit, je vous souhaite bon courage dans votre pêche. N’hésitez pas à laisser des commentaires si vous avez des questions ou même des ressources/conseils additionnels à partager!

Cheers!

P.S.: Retrouvez notre article dédié aux Procédures d’Embauche en Irlande, je vous garantis qu’il vous servira 🙂

6 Responses to “Travailler en Irlande – 6 Pistes qui Sauront Vous Aider

  • Bonjour ! J’ai trouvé ton article très intéressant ! Je suis actuellement diplômée d’un Master 1 Marketing-Vente et je voulais savoir s’il était possible de faire un stage ou d’avoir un emploi dans ce secteur sans forcément avoir un bac+5 ? Je souhaite faire une année de césure avant d’entrer en Master 2. Je me demandais donc si cela était possible !

    • Hello Mégane!

      Merci beaucoup pour ton message 🙂

      Pour te répondre, tu peux tout à fait faire un stage avec ton niveau. Les stages (non rémunérés surtout!) se montrent plus comme du bénévolat qu’autre chose (pas nécessairement de contrat…) et sont donc bien plus flexibles qu’ils ne le seraient en France (pas besoin d’école, de convention…)

      D’ailleurs, c’est ce que j’ai personnellement fait! Avec Wendy, nous sommes en année de césure entre Licence & Master. Et de mon côté, j’avais fait un stage de quelques mois dans une startup (en digital marketing).

      Donc, oui, c’est parfaitement possible 🙂 et tu auras d’ailleurs le choix entre des missions variées. C’est pour ainsi dire le bon plan pour se faire une première expérience ici (pour eux, comme pour toi)!

      N’hésite pas si tu as d’autres questions & bon courage! 😀

      Cheers 🙂

  • Et bien merci pour ce sujet abordé, je dois dire que nous sommes ici depuis plus d’un mois, et n’avons encore pas eu de réponse favorable. Nous avons eu des entretiens téléphoniques sans résultats et un entretien en « face to face » mais aussi négatif.
    On espère pouvoir corriger les erreurs que nous avons probablement faites sur nos cv.
    Sympa l’article, et aussi sympa d’avoir ton retour Nearly Irish.

  • Je travaille dans une entreprise qui recrute pas mal de stagiaires francais et donc je recois beaucoup de CV et de lettres de motivation. Pour moi le CV doit etre soigne, clair et comprehensible. Meme si je sais que les etudiants n’ont pas forcement un niveau d’anglais terrible, ca ne coute rien (et ca peut faire beaucoup) de se faire corriger son CV et sa lettre avant de postuler… les Irlandais sont chauvins (comme les francais!) donc si vous avez fait une lettre dans l’optique d’un pays anglo-saxon, il faut mieux changer Great-Britain par Ireland 😉 Pareil pour le Bac par exemple. Ici l’equivalent du bac est le « Leaving Cert », ca me fait toujours sourire de voir des « A-Levels » sur les CVs (c’est un detail mais ca peut prouver que vous avez fait quelques recherches sur le pays).
    Je check systematiquement tous les postulants sur les reseaux sociaux, mais bon, je ne vais pas forcement me focaliser sur des photos de soirees ou autres… J’ai quand meme eu une candidate qui avait des photos un peu denudees sur instagram et un autre qui avait sa video de Nek nomination sur Youtube… Ca nous a fait rire dans le bureau, mais bon on recherche des stagiaires donc on pardonne pas mal de trucs 😉
    Ce qui est sur c’est que le marche de l’emploi a change en Irlande depuis que je suis ici. Il ne suffit plus de debarquer avec juste sa bonne volonte comme il y a 15 ans. Il faut parler un minimum anglais (quitte a prendre des cours comme toi) et savoir effectivement se vendre. Apres, il y a quand meme pas mal d’opportunites pour les francais, et une experience de meme ou 1 ou 2 ans a l’etranger vaudra de l’or sur le CV au retour en France.

    • Hello my dear! Comment vas-tu?

      C’est gentil de partager tes conseils et expérience également! Je pense que c’est toujours utile! 🙂 . Comme tu le dis si bien aussi, en fonction de ton poste, l’employeur n’aura pas les mêmes attentes (comme pour tes stagiaires!) et donc pas la même profondeur de recherche!
      Toujours est-il qu’il vaut mieux être bien préparé de partout!

      En France ou en Irlande, le marché de l’emploi a effectivement quelque peu changé depuis les 20 dernières années. Le diplôme peut être plus important, la recherche plus compétitive… Pas facile comme affaire!

      Bref, bonne journée! 🙂

Envie d'intervenir? Laisse un Commentaire!